SOLEX, ANNEES 50 et LA ‘ FUREUR DE VIVRE ‘ !

saint nazaire    352282-le-tendem-super-hirondelle-de-manufrance

seb_article1  Vacances1

 43196974buvare-jpg  teppaz-lindispensable-electrophoneteppaz-

asterix-le-gaulois  c5_EO__se_distinge_ideal

1962  velosolexabjw1_199

tv manufrance  MOULINEX

38550e-image-de-Mon-oncle-1542

En 1950, les métallos de Saint-Nazaire manifestent. Le Solex est de tous les combats, y compris celui des conquêtes sociales et notamment : la 3ème semaine de congés payés. Ca, c’est une belle conquête ! aussi bien que la conquête spaciale.. avec le premier Spounik russe en 1957. Pour nous aussi, petit Français,tout est bon pour larguer les amarres…la 4 cv, la Dodoche, l’Aronde , la 403, l’Ariane ou l’élégante DS; et au milieu des camions Berlier et des autocars Chausson,  pour les plus aventuriers, le Solex avec une petite remorque derrière, pour y ranger sa tente Manufrance.C’est le temps où les campings affichent complets , c’est le temps des vacances de Monsieur Hulot !

Le scooter Peugeot arrive sur le marché, mais dans les années 50 le Solex , ultra populaire se vend à plus de 44 000 exemplaires. C’est l’époque du 45 cm3 , puis du 49 cm3 en 1953 avec le 330, puis le 660  et l’abandon du joli cadre en col de cygne . Le Solex est de sortie, pour de belles randonnées estivales,  »idéal pour les loisirs, indispensable pour le travail. » le leader des ventes cyclomoteurs, au cours de cette décennie, c’est le Solex , évidemment !

D’ailleurs il va inspirer Jean Mandelet, le patron de Moulinex, qui en regardant un vélo solex passé sur les Champs Elysées, piloté par une femme, comprend que si elles ne veulent plus se donner la peine de pédaler pour avancer, elles ne voudront plus se fatiguer  à faire la cuisine à la manivelle. Moulinex va mettre des moteurs dans ses engins, il a suffit d’une bécane motorisée. Même Brigitte Bardot, l’égérie montante ne résistera pas à son charme .

Le Solex se vend en 1953, 34 800 F, il  s’embellit d’un bidon de Solexine qui se vend  180 F en 1952, les bidons jaunes deviennent verts et blancs, les bidons vides sont consignés par BP. Ce sont les débuts de la société de consommation.

1954, la Loire charrit de gros glaçons, l’abbé Pierre lance un vibrant appel.

Le plan H.L.M est lancé en région parisienne. C’est le Baby Boom, il y a des enfants partout. Dans les écoles, les plumes Sergent Major crissent, les poêles fument, l’encre bleue imbibe les buvards, et bientôt, la pointe Bic remplacera la plume.

Pour quelques centimes on se régale de Carambar, de Coco Boer, ou de petits coquillages multicolores, en lisant

la bibliothèque Rose ,  »le CLub des 5 »,  »Tintin objectif Lune » et bientôt en 1954 le premier Astérix.

Le Solex emmène les jeunes gens au bal . Le Jazz swingue à tous les étages, les tourne- disques Teppaz  feront découvrir le Rock sur un bon vinyl. C’est l’époque de la  » fureur de vivre  » et de James Dean.

Tandis que nos autos roulent des mécaniques, qu’on porte des djeans en écoutant Bill Haley, que la France encourage ses champions : Louison Bobet, Anquetil, Mimoun ou Kopa … le Solex, du  »Balajo » au pic-nic du Dimanche,

du piquet de grève à l’usine Renault, roule , roule et roule encore, une vraie fureur de vivre   !

 

 

 

 

 

 

Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

OU EST PASSE LE SOLEX DE SAMUEL ?

004 (Copier)Un objet de convoitise le Solex ? et bien ….OUI ! Le Solex de Samuel a disparu, mais qui a bien pu voler le Solex jaune ? Le Mans est sous le choc de cette mésaventure . L’inspecteur Bloche enquête mais comme la solidarité est une force , alors ouvrons l’oeil et le bon . Nous comptons aussi sur le fait que notre voleur, pris de remords comprendra que Samuel est la dernière personne, au monde, à qui on aurait envie de faire un mauvais coup. Alors nous espérons que le petit Solex va retrouver le chemin de sa maison, pour la plus grande joie de son propriétaire qui avait déjà noué avec lui des liens très affectifs. ( si après cela la voleur ne succombe pas à notre appel , c’est triste ) Mais attention, pas d’erreur, sous pretexte de rechercher le Solex de Samuel, ne me sautez dessus, car moi aussi, mon Solex est jaune, mais je suis une fille, mes sacoches sont très différentes, mon casque est bleu, donc rien …à voir. Une confusion est si vite arrivée.

Catégories : Articles Généraux | 2 Commentaires

SOLEX’GRAFFITIS

014 (Copier)  029 (Copier)

020 (Copier)   010 (Copier)   32 BIS (Copier)

019 (Copier)   007 (Copier)

23 BIS (Copier)   18 BIS (Copier)

025 (Copier)   037 (Copier)

169 BIS   180

175 BIS   038 (Copier)

026 (Copier)   034 (Copier)

Bonjour, c’est la rentrée, mais chasse à la morosité, car nous avons retrouvé nos Solex, qui nous ont bien manqué cet été . Alors voilà, profitant de ce beau week-end ensoleillé, nous avons choisi d’aller visiter le Mans à la découverte d’endroits un peu insolites, discrets parfois, mais qui n’ont pas échappé  à la curiosité de nos engins, qui comme chacun le sait se faufilent partout.

C’est un hommage à ces artistes de l’éphémère, qui au détour d’une grille, d’un hangar, d’un parking vont faire pétiller un mur, au demeurant moche, de mille couleurs : un graffiti, une peinture, une fresque…de véritables oeuvres d’art urbaines qui embellissent la ville, et procurent de belles émotions. Voilà, une belle promenade, c’est beau et c’est au Mans ! ( Pour prolonger le plaisir il y a aussi le site Ouest Graffiti qui archive de belles photos )

Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

UN OEIL DANS LE RETRO ET LES CHEVEUX AU VENT

MINOLTA DIGITAL CAMERA   SAM_0664 (Copier) MINOLTA DIGITAL CAMERA   SAM_0663 (Copier)

SAM_0672 (Copier)   SAM_0673 (Copier)

SAM_0689 (Copier)   SAM_0707 (Copier)

029 (Copier)   033 (Copier)  070 (Copier)

139 (Copier)   MINOLTA DIGITAL CAMERA

MINOLTA DIGITAL CAMERA   MINOLTA DIGITAL CAMERA

MINOLTA DIGITAL CAMERA   MINOLTA DIGITAL CAMERA

SAM_0712 (Copier)   035 (Copier)

069 (Copier)Un oeil dans le rétro, les pieds dans l’eau, la  tête dans les nuages et la main sur le coeur ( sans lâcher son guidon, sauf Christophe qui défie toutes les lois de l’équilibre sur son Solex). Un  »oeil dans le rétro  »…..c’est le nom du camping de Jean-Michel, sur les rives de la Sarthe à Avoise. Tout est douceur de vivre, calme et verdure. Les pieds dans l’eau….assis sur le ponton à regarder la rivière s’écouler et les bateaux passer. La tête dans les étoiles …allongés dans l’herbe à rêver , ou plus inspirés, au pied de l’imposante abbaye de Solesmes, en regardant les gargouilles de cette  majestueuse bâtisse du XI ème siècle. Les mains sur le guidon….car dans la série où sont passés les Solex et vélos, et bien ce week-end, les deux roues se sont égaillés sur les petites routes de la Sarthe entre Avoise et Sablé- sur- Sarthe en passant par Solesmes. Tout ceci dans une douce ambiance, avec les copains, à planter les tentes Becker, je devrais dire à gonfler ces tentes des années 60/80; car au camping de Jean-Michel c’est l’ambiance combi Volkswagen, caravanes anciennes et pliants à fleurs, où la chanson de Brassens ,  » les copains d’abord  » prend tout son sens. Les Solex ont bien roulé, les vélos de Luc des années 20 ont excellé , la 204 de Maïra est venue ajouter sa touche de charme à ce tableau impressionniste. Les routes étaient belles et tranquilles, l’air parfumé, les prés plein de vaches et de coquelicots. Des copains ….du Soleil… un chouette week-end.

A Gilles, Maïra, Louis, Micheline, Christophe, Agnes, Philippe, Corinne, Luc, Laurence, sans oublier Jean-Claude et Marie-France  pour ce délicieux instant partagé, aux saveurs de framboises, café de l’Europe à Sablé . Et, à ceux qui n’ont pas pu venir.. mais, ce n’est que partie remise !

Ci-joint le site internet du camping     http://www.campingloeildansleretro.fr/

Catégories : Articles Généraux | 3 Commentaires

QUESTION CARAMBAR : QUI SUIS-JE ?

IMGP1593 (Copier)   149 (Copier)   164 (Copier)

IMGP1590 (Copier)   IMGP1585 (Copier)178 (Copier)   154 (Copier) 

IMGP1592 (Copier)   132 (Copier)   168 (Copier)

J’ai 42 ans, je pèse 28,5 kg, des roues de 16 pouces, un moteur de 3800. Je suis jaune Palma, orange, bleu Atoll ou blanc Névé  et mon charme, autant que ma jeunesse en font encore  succomber quelques-uns , qui suis-je ?

Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

LE  »DAVY » de LUC CROQUE LA ROUTE AVEC NOUS CE WEEK-END

MINOLTA DIGITAL CAMERA     DSCF8939

IMGP1419 (Copier)      DSCF8926

SOLEX FILLE SUR SARTHE URBAN   IMGP1442 (Copier)

DSCF8966   DSCF8935

DSCF8936  SOLEX FILLE URBAN (Copier)

EXPO ROYAL URBAN (Copier) » Davy » c’est le nom de son vélo. Luc me raconte qu’il a une configuration polyvalente plutôt route. Sa transmission à dents sautées le situe dans les années 1905-1911. Luc rajoute que le miracle est que celui ci soit parvenu complet et en bon état jusqu’à nos jours, vu son âge. Il ne manquait plus que son propriétaire ait du souffle et le mollet aiguisé pour mettre nos Solex dans le vent à la moindre occasion, c’est à dire …tout le temps. Cette promenade a réuni de façon inédite, ce vélo d’avant-guerre, le tandem qui a connu le front populaire et les Solex, dont le petit dernier, le  5000 jaune !

Avec nos machines à remonter le temps, nous nous sommes lancés sur les routes de la Sarthe.  Nous avons fait une halte au cinéma le Royal, qui avait revêtu ses plus beaux atours en l’honneur de l’écologie et des films à l’affiche de Jacques-Rémy Girerd. Accueillis par Janine et Yunes et un petit verre de cidre très frais, très délicieux et nous sommes repartis ragaillardis vers Fillé, où Florian et Corinne inauguraient  leur restaurant  » l’orange bleue » attenant à la Guinguette. Nous avons profité de cet endroit généreux avec les copains . Vive le printemps !

http://www.ile-moulinsart.fr/guinguette/

Catégories : Articles Généraux | 2 Commentaires

LA PROPHETIE DES GRENOUILLES S’INVITE AU CINEMA LE ROYAL

 

PROPHETIE      TANTE HILDA SITE (Copier)

Plaquette Ciné Pousse optimisé-1

Le monde entier est un cactus il est impossible de s’assoir, Aïe. Aïe, Aïe, Ouille …le monde entier est une poubelle…

Ouille !

Si la nature est notre patrimoine , alors elle mérite bien un petit peu d’attention. Ce week-end le cinéma le Royal fête à sa façon le printemps, sur un petit air d’écologie. Un discours citoyen à l’attention de nos enfants pour que la Prophétie des Grenouilles reste un conte, que Tante Hilda continue à cultiver avec amour son jardin contre les spéculateurs et autres crocodiles avides , et que triomphe un monde meilleur.

Alors ce week-end, on n’est pas des manches, on se remonte les manches, pour que nos Solex, tandem et autres vélos deviennent  « végétal » . Le CO2  n’a qu’à bien se tenir, la couche d’ozone respire et les déchets seront bien gardés.

Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

UNE BELLE BALADE ET BEAUCOUP D’HUILE DE COUDES

24 FILLE   28 BIS FILLE

025 (Copier)     REPARATION 2200

Les premiers beaux jours, c’est la fin de l’hiver, les solex sortent de leurs tannières. Ce fût peut-être cela le problème…une petite révision préalable . Car après le gicleur…le condensateur…L’impossible est survenu, compagnons de galère nous avons ramé ensemble. Christophe a tout donné, Dominique ne touchait plus terre, en lévitation sur son solex, Corinne a été une assistante panne mécanique de premier ordre, Michelle et Valérie caracolaient sur leurs solex de compét’ et  Thierry a explosé les compteurs de vitesse en mode vélo, bien content d’être passé à la cigarette électronique. Car du souffle il en a fallu durant 8 kms où les sarthois ont vu passer six solex, chacun pédalant à qui mieux -mieux. Une journée comme celle-ci ne se raconte pas , il faut la vivre. Mais les copains sont solides. A l’origine, l’idée était de faire un petit pique-nique à Fillé sur Sarthe. D’ailleurs les sandwichs ont été très appréciés, voir dévorés pour certaine, sur cette jolie petite île de Moulins’art. Mais çà, c’était avant….avant que le solex de Domi rende l’âme, que le deuxième se retrouve dans le même temps bloqué au niveau de l’essieu arrière par les ressorts de la sacoche qui s’étaient enroulés autour, et nous voilà avec Corinne assises par terre , à vouloir déméler ce sac de noeuds, pour finir à la pince coupante , gentiment prêtée par des habitants compatissants à notre malheur.( penser à prendre désormais une pince coupante dans la sacoche, une clef de neuf , de dix , bref une malle à outils). Et c’est à partir de cet instant qu’il a fallu pédaler un temps certain, pour rejoindre tel Le Radeau de la Méduse , un poste de secours. C’est Jacky qui nous a accueilli en cette fin de Dimanche aprés-midi. La tête dans le moteur, quelques cliquetis d’outils, et Jacky a donné son verdict, c’est une panne grave…LE CONDENSATEUR et la BOBINE , les deux ! Bon, 5 solex vaillants qui repartent de nuit, ce n »était pas prévu à l’origine et à 500 métres de l’arrivée le 2002…..enfin vous aurez compris, une véritable hécatombe dans une ambiance chouette, nous sommes rentrés …sur les rotules .

Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

RUSTINE ET CHAMBRE A AIR  » UNIES POUR LA VIE  »

COPIE 008 (Copier)

En 1900, la bicyclette a la cote ( bonne blague..si ..quand même !) Comme elle est produite en grande série , elle devient accessible aux classes populaires.

Louis Rustin ( 1889-1954) va s’atteler dès 1903, à l’oeuvre de sa vie,  » la petite pastille vulcanisée à froid  » qui lui permettra de clamer haut et fort,   »bien sûr que j’en ai … »!, on parle,  bien entendu,  sans équivoque,  de la Rustine.

La Rustine dont le brevet fût déposé en 1921 , est devenue tellement culte qu’elle fait partie aujourd’hui de notre patrimoine . La famille Rustin est bien à ce titre , au même rang que la famille Michelin. A un détail près ( pour nous, sarthois) c’est que l’histoire de la Rustine prend sa source en Sarthe, à la Chartre sur le Loir en 1917,  lorsque Louis Rustin décide d’installer son usine sur le site d’une ancienne filature.

Cette entreprise, de 80 employé(e)s, existe toujours,elle est  dirigée par l’arrière petit-fils, Louis Rustin . Mais la Rustine, made in France, ne représente plus que 1% du chiffre d’affaires. Belle histoire que celle de la dynastie Rustin, restée fidèle à son slogan publicitaire  » unis pour la vie ».

Ce petit bout de caoutchouc… au succès éclatant ….qui ne manque pas d’air … (le concours du meilleur jeux de mots est ouvert …..amis français , Belges.., c’est Dimanche  on a donc rien à faire d’autre ! enfin je crois, pour ma part ce matin, c’est plutôt tranquille  …) fût mis en chanson par Bourvil avec   » La môme Rustine  ». Nous terminerons sur cette pensée écolo du début du 20 ème siècle ,  »mieux vaut réparer que remplacer  », une Rustine et çà repart ! ( du coup j’ai peut être bien d’autres choses à faire ce matin ? ….AH oui ,voir si mon Solex n’a pas besoin d’une Rustine. Bonne journée à tous.

Catégories : Articles Généraux | 3 Commentaires

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2014 !

34 BIS (Copier)La joyeuse bande d’Urban Solex vous souhaite pour 2014,  tous ses voeux de bonne humeur , un zeste de folie, et des projets par milliers! bisous à tous……

Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com. Thème Adventure Journal.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.