LA PROPHETIE DES GRENOUILLES S’INVITE AU CINEMA LE ROYAL

 

PROPHETIE      TANTE HILDA SITE (Copier)

Plaquette Ciné Pousse optimisé-1

Le monde entier est un cactus il est impossible de s’assoir, Aïe. Aïe, Aïe, Ouille …le monde entier est une poubelle…

Ouille !

Si la nature est notre patrimoine , alors elle mérite bien un petit peu d’attention. Ce week-end le cinéma le Royal fête à sa façon le printemps, sur un petit air d’écologie. Un discours citoyen à l’attention de nos enfants pour que la Prophétie des Grenouilles reste un conte, que Tante Hilda continue à cultiver avec amour son jardin contre les spéculateurs et autres crocodiles avides , et que triomphe un monde meilleur.

Alors ce week-end, on n’est pas des manches, on se remonte les manches, pour que nos Solex, tandem et autres vélos deviennent  "végétal" . Le CO2  n’a qu’à bien se tenir, la couche d’ozone respire et les déchets seront bien gardés.

Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

UNE BELLE BALADE ET BEAUCOUP D’HUILE DE COUDES

24 FILLE   28 BIS FILLE

025 (Copier)     REPARATION 2200

Les premiers beaux jours, c’est la fin de l’hiver, les solex sortent de leurs tannières. Ce fût peut-être cela le problème…une petite révision préalable . Car après le gicleur…le condensateur…L’impossible est survenu, compagnons de galère nous avons ramé ensemble. Christophe a tout donné, Dominique ne touchait plus terre, en lévitation sur son solex, Corinne a été une assistante panne mécanique de premier ordre, Michelle et Valérie caracolaient sur leurs solex de compét’ et  Thierry a explosé les compteurs de vitesse en mode vélo, bien content d’être passé à la cigarette électronique. Car du souffle il en a fallu durant 8 kms où les sarthois ont vu passer six solex, chacun pédalant à qui mieux -mieux. Une journée comme celle-ci ne se raconte pas , il faut la vivre. Mais les copains sont solides. A l’origine, l’idée était de faire un petit pique-nique à Fillé sur Sarthe. D’ailleurs les sandwichs ont été très appréciés, voir dévorés pour certaine, sur cette jolie petite île de Moulins’art. Mais çà, c’était avant….avant que le solex de Domi rende l’âme, que le deuxième se retrouve dans le même temps bloqué au niveau de l’essieu arrière par les ressorts de la sacoche qui s’étaient enroulés autour, et nous voilà avec Corinne assises par terre , à vouloir déméler ce sac de noeuds, pour finir à la pince coupante , gentiment prêtée par des habitants compatissants à notre malheur.( penser à prendre désormais une pince coupante dans la sacoche, une clef de neuf , de dix , bref une malle à outils). Et c’est à partir de cet instant qu’il a fallu pédaler un temps certain, pour rejoindre tel Le Radeau de la Méduse , un poste de secours. C’est Jacky qui nous a accueilli en cette fin de Dimanche aprés-midi. La tête dans le moteur, quelques cliquetis d’outils, et Jacky a donné son verdict, c’est une panne grave…LE CONDENSATEUR et la BOBINE , les deux ! Bon, 5 solex vaillants qui repartent de nuit, ce n"était pas prévu à l’origine et à 500 métres de l’arrivée le 2002…..enfin vous aurez compris, une véritable hécatombe dans une ambiance chouette, nous sommes rentrés …sur les rotules .

Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

RUSTINE ET CHAMBRE A AIR " UNIES POUR LA VIE "

COPIE 008 (Copier)

En 1900, la bicyclette a la cote ( bonne blague..si ..quand même !) Comme elle est produite en grande série , elle devient accessible aux classes populaires.

Louis Rustin ( 1889-1954) va s’atteler dès 1903, à l’oeuvre de sa vie, " la petite pastille vulcanisée à froid " qui lui permettra de clamer haut et fort,  "bien sûr que j’en ai …"!, on parle,  bien entendu,  sans équivoque,  de la Rustine.

La Rustine dont le brevet fût déposé en 1921 , est devenue tellement culte qu’elle fait partie aujourd’hui de notre patrimoine . La famille Rustin est bien à ce titre , au même rang que la famille Michelin. A un détail près ( pour nous, sarthois) c’est que l’histoire de la Rustine prend sa source en Sarthe, à la Chartre sur le Loir en 1917,  lorsque Louis Rustin décide d’installer son usine sur le site d’une ancienne filature.

Cette entreprise, de 80 employé(e)s, existe toujours,elle est  dirigée par l’arrière petit-fils, Louis Rustin . Mais la Rustine, made in France, ne représente plus que 1% du chiffre d’affaires. Belle histoire que celle de la dynastie Rustin, restée fidèle à son slogan publicitaire " unis pour la vie".

Ce petit bout de caoutchouc… au succès éclatant ….qui ne manque pas d’air … (le concours du meilleur jeux de mots est ouvert …..amis français , Belges.., c’est Dimanche  on a donc rien à faire d’autre ! enfin je crois, pour ma part ce matin, c’est plutôt tranquille  …) fût mis en chanson par Bourvil avec  " La môme Rustine ". Nous terminerons sur cette pensée écolo du début du 20 ème siècle , "mieux vaut réparer que remplacer ", une Rustine et çà repart ! ( du coup j’ai peut être bien d’autres choses à faire ce matin ? ….AH oui ,voir si mon Solex n’a pas besoin d’une Rustine. Bonne journée à tous.

Catégories : Articles Généraux | 3 Commentaires

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2014 !

34 BIS (Copier)La joyeuse bande d’Urban Solex vous souhaite pour 2014,  tous ses voeux de bonne humeur , un zeste de folie, et des projets par milliers! bisous à tous……

Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

LES COPAINS D’ABORD….UN SOLEX ENCORE !

18 BIS (Copier)       10 COPIE

029 (Copier)  24 COPIE

015 (Copier)  002 (Copier)

Ca ne pouvait pas se passer autrement : un jour ensoleillé, une franche ambiance sympathique, des copains,  tout celà au café Saint Pierre, chez Guy et Betty , chez qui il fait toujours bon- aller -prendre -un- petit -verre. Il fallait bien  fêter ça ! …fêter quoi ?? et bien le Solex de Samuel !

Ils sont nés le même jour, ou du moins la même année, dans son jus ( le Solex !) l’oeil pétillant ( Samuel !)  toujours pimpants et frétillants ( les deux !). Révisé par Jacky, le joli Solex intègre l’univers magique et féérique de son nouveau propriétaire, fait de belles histoires extraordinaires . En voilà une qui commence ….une histoire d’amour avec le plus bel ami de l’homme , le …Cholex ! ( comme dirait Astérix dans le Bouclier Averne ). Thierry se charge de l’initiation à Samuel , Pierre-Michel soutient Thierry, quant à Corinne et moi-même et bien on…papote …au soleil , c’est utile aussi , et Betty attend la chute , mais justement pour une fois c’est une histoire sans chute !

Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

I HAVE A DREAM !

055 BIS (Copier)Par une belle nuit de Noel , mille feux étincellent , petit garçon entends- tu les sonnettes tintinabuler ?

Sur son Solex rouge et blanc, poussé par le vent, il faut bien çà, et c’est de circonstance, il descendra par la cheminée, le Père Noël jovial, et jouflu nous livrera des Solex par millier, nos chaussons seront trop petits, nous prendrons nos bottes de cent lieux .

L’aventure Solex reprendra bientôt, en attendant,  vos copains du  Mans vous envoient mille baisers et vous souhaitent de très joyeuses fêtes !

Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

Le Royal , un cinéma , un quartier , une perle de cultures !

 077 (Copier)      IMG_9381 - export   

SOLEX DE JULIEN     010 (Copier)

056 (Copier)    63BIS (Copier)

012 (Copier)

Je suis tombée sous le charme de ce joli cinéma de quartier et de son public, un public qui applaudit à la fin du film !  Au  Royal, on va au cinéma comme on va au théatre, le film reste un spectable, le cinéma, une sortie. Ce lieu fait vibrer le coeur de tout un quartier. Dans son écrin de velours rouge, une perle de cultures, amoureusement entretenue par des passionnés, avec en tête, Janine de Cinéambul et Patrick, le président de la MJC des Ronceray. A notre époque, ce  cinéma de quartier est un petit luxe, fragile, qui mérite toute notre attention !

Jeudi 14 Novembre 2013, c’est la métamorphose de cette salle qui sous les projecteurs, accueille l’exposition Jacques Tati. C’est le fruit de la mobilisation de toute une équipe qui pendant trois semaines, a travaillé d’arrache -pied, pour un résultat incroyable. Professionnels et amateurs, passionnés et novices se sont croisés, recroisés pour imaginer, inventer, créer des décors, des magnifiques illustrations faites par le mari de Janine et des sculptures, trouver des objets rares conservés avec passion au musée " Maison de jour de fête " à Sainte Sévère dans l’Indre, surmontant les imprévus et voilà le résultat est là, sous nos yeux médusés. La fête est réussie, grâce aussi à la MJC des Ronceray qui nous avait réservé pour cette avant-première un chaleureux accueil et de délicieuses petites surprises. La bande des copains était là aussi,  et  a même remonté ses manches, faisant preuve d’une imagination débridée, encore inconnue à ce jour !! (ouf ! qu’est ce que je vais prendre ). Bravo à Richard et Bruno pour leurs très jolies sculptures du poisson argenté et de la silhouette de  Jacques Tati,  juché sur son Solex. Merci à Shioban, Corinne et Luc, Julien pour ses photos artistiques …..et enfin Merci au service culturel du Mans, Pierre Michel et son équipe, Claire, Yunes, Didier, Sylvain….pour n’en citer que quelques uns, qui nous ont embarqué dans cette aventure et nous ont permis de partager avec eux de très bons moments. Tiens ,d’ailleurs  où est passé Thierry ? il va falloir lui dire de rentrer à la maison !

En conclusion, Le Mans a renoué avec son histoire , quand en 1958, "Mon Oncle " fut diffusé en première mondiale au cinéma "le Français " et que Alain Terouanne , issu d’une très ancienne famille sarthoise a été le producteur associé aux côtés de Louis Dolivet pour ce  film. Le Mans et le cinéma c’est une longue histoire d’amour . "Le Royal" n’a pas failli à la tradition .

Catégories : Articles Généraux | Un commentaire

URBAN SOLEX SOUHAITE UN JOYEUX ANNIVERSAIRE AU CINEMA LE ROYAL ET SE PREPARE A LA FETE

25---Le-royal---Gaignon---1959      136 (Copier)

Dans le cadre du 10 ème anniversaire du cinéma Le Royal, au Mans , les projecteurs vont se retourner sur l’oeuvre de Jacques Tati.  Pendant 4 jours , un fervent hommage lui sera rendu. Toute une équipe se mobilise pour vous surprendre à travers ses films dont un inédit , mais aussi des photos et surtout des objets de tournages de films prêtés par le musée " La Maison de jour de Fête "de Sainte Sévère Sur Indre, mythique lieu où fut réalisé le film " Jour de Fête". 

La joyeuse  bande d’Urban Solex se rassemble pour  cette occasion. Venez quand vous voulez , le Jeudi , le Vendredi, le Samedi, le Dimanche …mais venez !

Le Dimanche 17 novembre , pour la journée de clôture , les Solex se retrouvent au Café Saint Pierre , place de la mairie à 14H00 pour un petit café, et en route . Tous les Solex, même les illustres inconnus sont les bienvenus (en cas de pluie on se retrouve directement  au Royal) pour la projection du film " Mon Oncle ", et terminer par un GRAND GOUTER FINAL PAR TOUTATIS ! ( je suis sous le charme de Astérix ches les Pictes, c’est pour çà!)

Catégories : Articles Généraux | 2 Commentaires

LE CABLE INDECA, le câble philosophe !

006           007

008

Un câble ??? oui…. bon …. et alors ? je reconnais pas de quoi fouetter un chat …oui mais si je vous dis un câble fabriqué en Sarthe ..la curiosité s’éguise…dans les années 60/70…le sourcil se dresse , et si je vous dis un cable INDECA, la jubilation est à son comble !

Des générations de vélos, Vélosolex, mobylettes ont été câblées INDECA. Le câble " indécâblable, qui ne s’effiloche pas, inextensible, inoxydable, inarrachable, breveté sans soudure " a été mis au point par Louis Launay, un brillant ingénieur angevin. En 1946 , l’usine INDECA naît  et s’établit à Vancé en Sarthe , à côté de Bessé sur Braye , et connaîtra son apogée dans les années 60/70, 30 000 câbles sortent de l’usine par jour ! câbles de freins de vélos, câbles de freins et d’accélérateur pour Vélosolex, mobylettes etc…

Des générations de grossistes et revendeurs montaient sans hésiter le câble INDECA, la référence dans le domaine  et gage  de  qualité. L’entreprise rebaptisée CABLEAU dans les années 86 ,  installée à Parigné l’Evêque, fermera définitivement ses portes en 2008.

Grâce à Jacky nous avons retrouvé quelques exemplaires de câbles INDECA issus de cette usine. Une particularité c’est qu’au dos de l’emballage il y a toujours une petite phrase philosophique, par exemple " Rien n’est plus dangereux qu’une idée, quand on en a qu’une" ( Alain)  ou "Garde toujours dans ta main celle de l’enfant que tu as été " (Cervantes) ou encore " Celui qui a déplacé la montagne c’est celui qui a commencé par enlever les petites pierres " (proverbe chinois). INDECA le câble de frein .. philosophe !

Je renvoie à l’excellent article sur Louis Launay de Jacques- Henri Minier, la Vie Mancelle et  Sarthoise no 422 d’Avril 2012

Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

LE SOLEX RENTRE DANS LA BULLE

   453       449

442         459

  "‘ PET, PET, PET ", le Solex du sympathique détective Jérôme k, Jérôme Bloche mène l’enquête. Mais où se cache le Solex de nos héros de bandes dessinées : Spirou, Titeuf,  Zéro de conduite, le Jacquot de Monsieur Hulot ?

"Les fondus du carbu ", "les allumés du gaz", les graisseux du bitume ", autant de titres évocateurs qui nous parlent à nous les "aigles de la route " mais qui sont réservés aux motards. Mais nous ne sommes pas en reste, il faut encore chercher, alors CHERCHONS ! amis fans, il faut retrouver le Solex, il se niche au coeur des bandes dessinées mais ouuuuuuù ?

Pour notre part , nos Solex se sont invités sans complexe, dans la bulle de Black et Mortimer, en quête de nouvelles aventures !  Samuel de la librairie Bulle au Mans , la plus belle librairie de BD au MOOONDE , nous inspire , et nous invite à cotoyer un univers féérique, entre le Solex et la BD, une passerelle se dessine. Un grand merci à cette occasion à Frank Margerin alors que le train siffle en gare , d’avoir pris le temps de nous signer son super album .

Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com. Thème Adventure Journal.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.