Archives mensuelles : octobre 2013

LE CABLE INDECA, le câble philosophe !

006           007

008

Un câble ??? oui…. bon …. et alors ? je reconnais pas de quoi fouetter un chat …oui mais si je vous dis un câble fabriqué en Sarthe ..la curiosité s’éguise…dans les années 60/70…le sourcil se dresse , et si je vous dis un cable INDECA, la jubilation est à son comble !

Des générations de vélos, Vélosolex, mobylettes ont été câblées INDECA. Le câble  » indécâblable, qui ne s’effiloche pas, inextensible, inoxydable, inarrachable, breveté sans soudure  » a été mis au point par Louis Launay, un brillant ingénieur angevin. En 1946 , l’usine INDECA naît  et s’établit à Vancé en Sarthe , à côté de Bessé sur Braye , et connaîtra son apogée dans les années 60/70, 30 000 câbles sortent de l’usine par jour ! câbles de freins de vélos, câbles de freins et d’accélérateur pour Vélosolex, mobylettes etc…

Des générations de grossistes et revendeurs montaient sans hésiter le câble INDECA, la référence dans le domaine  et gage  de  qualité. L’entreprise rebaptisée CABLEAU dans les années 86 ,  installée à Parigné l’Evêque, fermera définitivement ses portes en 2008.

Grâce à Jacky nous avons retrouvé quelques exemplaires de câbles INDECA issus de cette usine. Une particularité c’est qu’au dos de l’emballage il y a toujours une petite phrase philosophique, par exemple  » Rien n’est plus dangereux qu’une idée, quand on en a qu’une » ( Alain)  ou « Garde toujours dans ta main celle de l’enfant que tu as été  » (Cervantes) ou encore  » Celui qui a déplacé la montagne c’est celui qui a commencé par enlever les petites pierres  » (proverbe chinois). INDECA le câble de frein .. philosophe !

Je renvoie à l’excellent article sur Louis Launay de Jacques- Henri Minier, la Vie Mancelle et  Sarthoise no 422 d’Avril 2012

Publicités
Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

LE SOLEX RENTRE DANS LA BULLE

   453       449

442         459

  « ‘ PET, PET, PET  », le Solex du sympathique détective Jérôme k, Jérôme Bloche mène l’enquête. Mais où se cache le Solex de nos héros de bandes dessinées : Spirou, Titeuf,  Zéro de conduite, le Jacquot de Monsieur Hulot ?

« Les fondus du carbu  »,  »les allumés du gaz », les graisseux du bitume  », autant de titres évocateurs qui nous parlent à nous les  »aigles de la route  » mais qui sont réservés aux motards. Mais nous ne sommes pas en reste, il faut encore chercher, alors CHERCHONS ! amis fans, il faut retrouver le Solex, il se niche au coeur des bandes dessinées mais ouuuuuuù ?

Pour notre part , nos Solex se sont invités sans complexe, dans la bulle de Black et Mortimer, en quête de nouvelles aventures !  Samuel de la librairie Bulle au Mans , la plus belle librairie de BD au MOOONDE , nous inspire , et nous invite à cotoyer un univers féérique, entre le Solex et la BD, une passerelle se dessine. Un grand merci à cette occasion à Frank Margerin alors que le train siffle en gare , d’avoir pris le temps de nous signer son super album .

Catégories : Articles Généraux | Poster un commentaire

LE SOLEX C’EST CHIC

2011080265_motorparadeN494_001

imagesCA7GK49P         995525_530035030404906_724873889_n

De tout temps le Solex s’associe parfaitement à l’image de la féminité. Classe et raffiné, image du bon goût, le Solex est l’égérie de l’homme ! Et ce n’est pas fini……

 

Un grand merci à Vincent Lodewick Dugomier qui nous a envoyé la photo prise sur la côte Belge en été 2009

Catégories : Articles Généraux | Un commentaire

TOUTE UNE GENERATION !

garage solexARELIER

rue solex 2parking solex

ECOLEsolex rue

2 CV TUNNELLYCEE SOLEX

nouvelle imagePONT 2 SOLEX

LYCEE 1

Si le Solex reprend du poil de la bête, grâce à une poignée de fêlés des temps modernes, le Solex pour beaucoup s’accroche à leurs souvenirs : les premiers amours au lycée, le premier boulot, les départs dans la brume du petit matin, et surtout des gamelles à gogo, mais toujours, toujours, les cheveux dans le  vent. Le Solex, camarades ! véhicule populaire, utilitaire, détrôné par la  »mob », a eu son heure de gloire. Il est passé par ici, il repassera par là.  Aussi quel bonheur de ressortir des archives municipales du Mans, rue Gambetta, aidés par des archivistes sympas, très très coopératifs, les photos de ce fichu Solex. Il est partout  !des grappes de Solex, des colonies de Solex, des parkings entiers de Solex ! Alors, ré..ga…lez vous , pour le plaisir des yeux !

Catégories : Articles Généraux | Un commentaire

Propulsé par WordPress.com.